Dernière mise à jour 25/04/2017
Newsletter hebdo saisir un email
ESTELLE Bernede - 1

Bonjour je voudrais savoir mes  horaires sont 6H45 à 19H15 mes tous les jours je débauche à19H45 voir 20H30 je n'est aucune heures  supplémentaires, je travaille à l'hôpital privé st martin 33 et je voudrais savoir si c'est légal et qu'elle sont les moyens pour y remédier.

merci

PASCAL LE COEUR - 143

bonsoir,

la détermination des heures supplémentaires établis sur la quinzaine selon la méthode ci-dessous.


Extrait de la convention collective de l'hospitalisation privée à but non lucratif

05.06.2 -  Rémunération

(Article résultant de la Recommandation patronale du 4 septembre 2012, [agréée par arr. 21 déc. 2012, JO 4 janv. 2012, applicable à compter du 2 déc. 2002])

Lorsque l'aménagement du temps de travail est établi sur deux semaines, les heures supplémentaires sont majorées dans les conditions suivantes :

-    25 % de la 71e  heure à la 86e  heure par deux semaines consécutives, -    50 % au-delà de la 86e  heure par deux semaines consécutives,

Lorsque l'aménagement du temps de travail n'est pas établi sur deux semaines, les heures supplémentaires s'apprécient compte tenu des modes d'aménagement du temps de travail retenus et sont majorées conformément aux dispositions légales et réglementaires.

si le nombre de sur la quinzaine dépasse 70 heures il y a heures supplémentaires jusqu'à la 85ème payée à 25 % et au-delà majoré à 50 %.

si ce n'est pas le cas pouvait faire réclamation à votre employeur et en parler également aux délégués du personnel.

Yves Munios - 1

bonjour. Je travail dans une entreprise depuis 5 ans en tant que préparateur de commandes en journée 9h-17h. La direction a décidé de modifier mes horaires et de me faire passer en équipe.2x7 mais uniquement de 12h30-19h30.d'après  mon contrat cela est notifié. Mais pour des raisons familiales cela n'est pas possible. Si je n'accepte pas je peux être licencier. Quelles sont mes droits ?que doit je faire ?  merci. 

Elie PAPINOT - 17

Bonjour,


La modification de vos horaires de travail constitue une modification de votre contrat de travail. Un avenant doit donc être signé.


L'ensemble des salariés est concerné par cette modification? Je note aussi que votre durée du travail diminuerait.


Pouvez-vous apporter des informations complémentaires?


Cordialement


Viorica Bonnet - 3

Bonjour Madame, Monsieur,



Je suis "employée à domicile " et ai accepté de mon bon vouloir pour faire un samedi par mois ( lorsque j'étais encore en CDD).

  Au mois de Novembre 2016, mon travail m'a fait faire 8jours de travail consécutif à domicile, cela fut extrêmement dur physiquement et psychiquement ! ( je n'étais pas encore en CDI). Je n'avais pas eu le jour de repos réglementaire comme il se doit.

Maintenant, je suis en CDI modulé en 30h, je fais un wd sur 5, mais hélas, j'ai ma chef de secteur qui me dis fièrement, que je n'ai pas le droit à une vie privé le wd, parce que j'ai décidé de faire les wd! Il s'avère que j'ai un wd musique par mois ( samedi apm et dimanche jusqu'en fin d'apm), j'ai fait parvenir ultérieurement ( assez en avance) à ma précédente chef de secteur et directrice qui elles m'ont gentiment accepté mon planning. Alors que l'ancienne qui a repris ces fonctions, me rétorque : "Moi je ne vous aurais pas accepté votre feuille !"

Je souhaite adressé un courrier afin de ne plus être sur les dimanches mais bien qu'un seul samedi par mois, et elle me répond " Mais faites moi un courrier je saurais vous répondre" ( voilà comment à Adom Limousin de Brive-La-Gaillarde un secteur d'aide à la personne nous parle)  Mme se justifie en me disant que cela va poser pb pour les plannings, je lui ai dit que ce n'était pas mon pb, je ne suis pas à sa place !  Et surtout ce q'elle me fait comprendre, c'est que maintenant que j'ai accepté les wd, c'est A VIe, alors que sa collègue me dis que ce n'est pas " IRREMEDIABLE ".


Mon travail me fait d'un point de vue légal des activités, que je n'ai pas le droit d'exercer, car je ne suis ni AS et encore MOINS infirmières : vider poche urinaire et m'occuper d'une enfant ( toilette au lit) avec un très très lourd handicap ( une cicatrice du haut de la nuque jusqu'en bas du dos, elle est hélas très douloureuse. Mes collègues mettent 15minutes pour faire une toilette, l'habillée, pour ma part il m'est impossible, d'y arriver en aussi peu de temps. IL n'y a pas de matériel pour porter cette petite, c'est à bout de bras et en retenant la tête que nous la portons!   

Je n'ai pas de diplôme requis dans ce domaine et pourtant !

Je vide chez une autre dame " sa sonde urinaire ".  On me dit que ça j'ai le droit de vider !" mais j'ai un gros doute, car ses microbes et germes, nous n'avons rien en tant que femme de ménage pour nous protéger!


J'ai rappelé de nouveau la médecine du travail et ai rendez-vous mardi 28-03-17 pour évoquer à nouveau les dysfonctionnement de mon Association qui n'a plus de Direction à Brive et c'est pourquoi une simple chef de secteur qui est déjà dans le colimateur de Limoges, se permet de prendre la place de la directrice et vous tiens des propos incohérent et ne respecte pas le travail des ses filles. Puisque lorque je signale des choses qui ne vont pas chez certains usagers, Mme ne bouges pas le petit doigt, quitte à me faire passer pour une imbécile!


J'ai déjà rencontré une dame de la Mutualité Française et ai fait descendre le Grand Directeur de Limoges (15-02-17) (groupe qui a racheté en 2012 ou 2013 cette association en faillite) qui m'a été d'une grande aide, parce qu'au bureau, elles vous parlent et vous sifflent comme à un chien, il faut être disponible dans la minute mm si vous n'êtes pas prévu dans ces heures-là !


Voilà, je m'en retourne vers vous car je pense que vous serez à même de me conseiller c'est le dernier recours que j'ai avant de joindre l'inspection du travail de ma région, je vais y aller sûre, mais si toutefois vous pouviez m'aiguiller sur le genre de courrier qu'il faudrait que j'adresse pour être entendu.


Je ne travaille pas pour que nos droits de salariés soient bafouées et pourtant c'est bien le cas !

( j'ai lu sur leur convention collective qi'ils avaient 5ans pour se redresser mais hélas rien ne va!)

Qui vient constater dans les assoc les gros problèmes, qui les règlent, jusqu'où cela peut-il aller ?


Je vous prie, d'agréer, Madame, Monsieur, mes salutations respectueuses

Elie PAPINOT - 17

Bonjour,


A la lecture des nombreux problèmes rencontrés dans votre quotidien et au regard des démarches déjà effectuées auprès de votre hiérarchie régionale, il me semble qu'une prise de contact avec l'Inspection du Travail s'impose (à Tulle pour vous, je pense).


Regardez ce lien :   https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F107


Il faudra notamment étudier la question de vos horaires/jours de travail + évoquer les tâches jugées hors de votre fiche de poste.


Cordialement,



Viorica Bonnet - 3

Bonjour Madame,


Je vous remercie de votre rapidité et de la clarté de votre réponse.


Je prends note et espérais bien avoir ce gendre de réponse car j'ai des nombreuses questions et revendications à faire et ne savait plus vers qui me retourner.


Par contre le lien " vosdroits"  que vous m'avez fait parvenir ne fonctionne pas, hélas, mais déjà, vous m'avez été d'une aide précieuse.


Je vous en remercie infiniment, Madame et vous prie d'agréer, mes respectueuses salutations.


Cordialement

Elie PAPINOT - 17

Bonjour,


En effet le lien direct ne fonctionne pas, pour une raison que j'ignore. Afin de retrouver la page, connectez-vous sur le site service-public. Fr


Dans la barre de recherche, tapez "Inspection du travail" puis dans les résultats de la recherche, sélectionnez "Dans quels cas recourir à l'inspecteur du travail?".


Vous arriverez ainsi sur la page que je voulais vous montrer.


Cordialement,


PS: Je suis un monsieur   -)

Viorica Bonnet - 3

Bonjour Monsieur,



Veuillez m'excuser pour ma grossière erreur, je suis confuse.


Je vous remercie pour les infos, je suis allée sur le site et ai lu la page, l'ai même enregistrée pour la lire.


J'ai encore un pb qui vient se greffer à tout ça.

Depuis Vendredi matin, j'essaie d'avoir ma chef de secteur afin qu'elle me donne  ma " fiche de poste " et, hélas, aucune nouvelle de sa part. IL me semblait que j'avais le droit de l'obtenir mais visiblement pas chez Adom Limousin, j'en reste très étonnée.


Autre chose, j'ai discuté avec mes collègues qui me disent que l'acceptation de nos congés d'été, ne nous sont communiqués seulement la vieil de nos vacances, est-ce bien permis? Celles qui ont de l'ancienneté le savent direct mais en outre les nouvelles, comme moi, doivent attendre la date ultime.


Une dernière chose, est-ce que la " délation " est autorisé ? Ma chef de secteur, toujours la même, me demande de donner le noms  " des filles qui ne travaillent pas les wd", je lui ai dit que cela n'était pas mon genre. Je suis assez perplexe et surtout très gênée quand on me demande de dénoncer.



Mille mercis par avance et pour toutes les aides que vous m'avez apporté, Monsieur, et vous prie de croire à l'assurance de salutations distinguées.


Cordialement.



Ajout d'une nouvelle réponse
Conseils de rédaction
  • Merci de poser une question pertinente à la communauté LégiSocial
  • Merci de fournir suffisamment de détails
  • Merci d'être clair et concis
Vous n'êtes pas connecté(e) avec un compte LégiSocial, néanmoins nous vous invitons à poser votre question.
  • Après avoir validé votre question, vous serez redirigé sur la page de connexion/inscription.
  • Votre question sera sauvegardée et publiée après votre identification ou votre inscription.